Avec footmercato-Avant même de savoir s’il allait être titulaire ou pas au coup d’envoi de ce France-Islande, Kylian Mbappé faisait déjà beaucoup parler de lui plus tôt dans la journée de ce jeudi 11 octobre.

Placardé en Une du magazine du Time, le nouveau chouchou du football français s’offrait une incroyable publicité à l’heure où la course aux votes pour le Ballon d’Or bat son plein. En confiance après son magnifique quadruplé inscrit face à l’Olympique Lyonnais quatre jours plus tôt (5-0), le natif de Bondy démarrait finalement ce match amical des Bleus sur le banc. Mais encore une fois, il a été la star du soir.

Entré à l’heure de jeu alors que l’équipe de France était menée 2 buts à 0, Mbappé a insufflé un vent de fraîcheur à des Bleus apathiques et très peu inspirés face à leurs adversaires scandinaves.

A l’origine du but contre son camp marqué par Eyjolfsson et auteur du penalty égalisateur, le joueur du Paris Saint-Germain a permis aux Tricolores d’éviter une belle déconvenue devant le public breton du Roudourou venu en nombre. Il n’en fallait pas plus pour en faire le héros de la soirée. « Non, je pense que c’est l’équipe qui a remarqué qu’il fallait qu’elle fasse autre chose. Après, moi, j’apporte ce que je sais faire seulement. J’apporte juste un plus. Mais je pense que c’est toute l’équipe qui est venue avec de meilleures intentions. On a vu que le public était à fond derrière nous, même si ce n’était pas un grand grand stade. Mais on voulait tout faire pour les gens qui étaient là. Au moins, on ramène le nul, on ne perd pas, mais je pense qu’on s’en veut quand même un peu. »

L’entrée de Mbappé a tout changé

Modeste dans la victoire, Mbappé n’a toutefois pas échappé aux éloges du groupe France. A commencer par ceux de Didier Deschamps. « Kylian n’a pas débuté la rencontre à cause d’un ressenti musculaire, il n’avait de bonnes sensations après l’entraînement d’hier et en discutant avec lui nous n’avons pas eu envie de prendre de risques. Dès l’échauffement aujourd’hui il se sentait mieux. (…) Kylian amène de la percussion et de la vitesse donc ça créé du danger chez les adversaires. Ce sont des caractéristiques spécifiques qui font que… Il a amené ce qui nous a manqué et quand il est entré ça a fait du bien à toute l’équipe », a déclaré le sélectionneur national en conférence de presse, imité quelques instants plus tard par plusieurs joueurs.

« C’est sûr que Kylian nous a apporté sa folie et son talent, ça nous a fait énormément de bien », a indiqué Benjamin Pavard en zone mixte. « C’est vrai que Kylian a fait une bonne rentrée. Il a été percutant. C’est ce dont on avait besoin contre une équipe comme ça. Savoir faire des différences, il le fait très bien. On sait de quoi il est capable. Ce soir il nous a sorti une bonne épine du pied. C’est bien pour lui, il confirme sa forme », s’est réjoui Olivier Giroud. « Il est sur les deux buts. C’est indéniable, il apporte toute sa qualité et fait la différence sur les deux buts. C’est sûr qu’avoir un joueur de cette qualité-là, ça aide énormément », a déclaré de son côté Lucas Digne. Enfin, s’il a tenu lui aussi à féliciter son numéro 10, le capitaine Hugo Lloris a tout de même mis un petit bémol. « Le football ne se résume pas à un seul joueur. En tout cas, il a été décisif. Son entrée a amené beaucoup d’énergie et il est à l’origine des deux buts. Son entrée a été décisive, mais il y a d’autres joueurs qui ont fait des efforts ». Reste que ce soir, difficile d’avoir un autre nom sur les lèvres que celui de Kylian Mbappé.