Dominées d’entrée par les américaines (87-67) soit 20 points de différence ce samedi, un score flatteur pour la bande à Cheikh SARR qui pouvait s’attendre à pire, les Lionnes  qui ont  réussi une excellente deuxième sortie devant la Lettonie dominée 70-69, sont à une victoire du second tour.

Bien en place dans les quatre quarts  temps (mi-temps 29-28 pour la Lettonie), les Lionnes n’ont  jamais lâché prise, jusqu’à la fin. Malgré la présence sous le cerceau sénégalais des Lettoniennes qui pour une première participation  ont donné des sueurs froides à tous les Sénégalais.

Les statistiques flatteuses avec 36 points des Lionnes, marqués sous la raquette, 41% de réussite dans le jeu intérieur, Astou Traoré meilleure marqueuse avec 19 points… le Sénégal s’est bien rectifié après la défaite devant les Américaines (87-67).

Une première victoire en phase de poule qui laisse croire, que cette huitième (8e) participation du Sénégal au mondial féminin de basket-ball  avec cette génération 2018 (après     1975, 1979, 1990, 1998, 2002, 2006 et 2010) pourrait être  meilleure que les précédentes.

Maintenant, il s’agira de battre la Chine lors de la 3e sortie ce mardi 0 13H GMT.  Une victoire qui serait synonyme de qualification historique au second tour. Ce que le Sénégal vise depuis 43 ans de participation au mondial de basket féminin.

Néanmoins, même si tout n’est pas encore acquise, l’objectif qui était fixé de se qualifier au deuxième tour pour la première fois, est encore bien possible.  Au vu de ce que la bande à Cheikh SARR, a réalisé en deux matches.  Il est possible de réussir un bon coup face à la Chine, même si en 1990, les Chinoises avaient dominé le Sénégal sur un écart de 61 points d’écart lors du mondial organisé par la Malaisie.

Pour la petite histoire, il a fallu attendre la troisième participation sénégalaise à ces joutes en 1990 en Malaisie, pour  assister à ses  deux premières  pour six (6) défaites. En huit (8) matches disputés.

Au total le Sénégal en 8 participations,   a déjà  disputé 43 matchs pour 6 victoires et 37 défaites.  Malgré tout, elle reste l’équipe africaine la mieux classée depuis toujours (14e) sur 16 équipes.