Une année depuis sa mise en place, le collectif Lamine Diack composé de Sénégalais de tout bord, a réitéré ce mercredi dans un communiqué dont Orange Ndamli a obtenu copie ” la demande de libération de M. Lamine Diack qui depuis trois ans est interdit de sortie du territoire Français”

A en croire le collectif: ” ceux qui ont le pouvoir d’intercéder pour que M. Diack soit libre de ses mouvements, doivent le faire. Ce qui ne l’empêcherait pas de répondre à la justice à chaque fois qu’il en sera décidé”.

Le Collectif salue les initiatives qui vont dans le même sens que sa démarche, notamment de la part des organisations des droits de l’homme qui se sont exprimées dernièrement sur l’affaire.

Le Collectif vient d’adresser un courrier sous le couvert de M. l’ambassadeur de France au Sénégal, au juge Renaud Van Ruymbeke, chargé du dossier dans lequel il en appelle à son sens de l’équilibre et de la pondération afin qu’il examine avec bienveillance la situation de M.Diack.