La défense jusque-là des Lions sous Cissé trés solide, surtout avec le duo Kara- Koulibaly est-elle entrain de s’effriter ? Les dernières contreperformances enregistrées de match en match semblent le prouver.

Parmi les forces motrices de la sélection sénégalaise lors des dernières éliminatoires de la CAN 2017 et du Mondial 2018, une défense solide.

Avec le duo Kara- Koulibaly souvent appuyé en essuie-glace par Salif Sané ou Kouyaté, la bande à Aliou Cissé avait été ” irréprochable” dans ce secteur.

Mais, depuis la blessure au genou de l’ex défenseur d’Anderlecht et nouveau pensionnaire des Canaris Nantais, et son éloignement depuis avant le Mondial 2018 des terrains pendant 5 mois, cette défense là ne tient plus.

Entre temps, Aliou Cissé a misé sur le duo Koulibaly- Salif Sané. Sauf que, rassurant un temps, il a commencé à se fissurer ou se craqueler.

Sur quatre ( 4) matchs disputés, le nouveau duo Koulibaly a encaissé six (6) buts. Remontant un peu plus loin dans le temps, le Sénégal avait encaissé deux ( 2) buts contre la Croatie, tenu contre la Corée du Sud …

Mais partant du mondial,  sur trois matches disputés  le duo a, à chaque fois encaissé un but au moins. Soit 1 but contre la Pologne battue 2 à 1, deux ( 2) buts encaissés contre le Japon ( 2 à 2) et enfin 1 but contre la Colombie qui a éliminé le Sénégal.

Et récemment, face aux Baréas de Madagascar comptant pour la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2019, le duo a encore pris de l’eau avec 2 buts encaissés lors du match nul 2 à 2.

Soit sept (7) buts encaissés en 4 matches de suite. Un chiffre assez révélateur des limites de ce duo qui, ne semble plus tenir. D’où une rapide reprise en main de Cissé, afin que la défense soit sécurisée en vue des prochaines échéances.

A noter, que les Lions disputent deux importants matches les 13 et 16 octobre 2018 comptant pour les 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN 2019, contre le Soudan.