A moins d’une dizaine de jours, du début de la manche aller des éliminatoires du Mondial 2019 à Lagos (14- 16 septembre 2018), les Lions du Sénégal ont connu un début de regroupement mouvementé.

Des problèmes logistiques liés à l’absence de titres de transports des Lions et du staff, mais aussi de réservations d’hôtels  ont perturbé le début du regroupement qui était prévu le lundi.

En effet, les joueurs qui devaient  entrer en interne ont dû commencer en externe. Ce qui n’a pas plu au sélectionneur Abdourahmane Ndiaye ” Adidas” qui a poussé un “coup de gueule” salvateur.

En effet, à peine le technicien a “dénoncé” cet état de fait, la Tutelle et les fédéraux ont ” décanté la situation ce mardi. L’émission des titres de transports en question et la réservation d’un hôtel ( Novotel) ont été effectives.

Une improvisation qui,  sous tend de l’informel grave et inacceptable pour une compétition aussi importante que les qualifications au mondial 2019.

Pour Adidas: ” cette perturbation a fait que depuis le début du regroupement, ils ne sont que 7 joueurs à répondre présents. Ce qui est limite par rapport aux exigences dans les systémes de préparation”