A l’issue de la 21e édition des championnats d’Afrique d’athlétisme qui se sont déroulés du 1er au 5 août  à Asaba au Nigeria, le Kenya a attendu la dernière journée ce dimanche pour supplanter l’Afrique du Sud. Les Kenyans avec 11 médailles d’Or sont devant l’Afrique du Sud et le Nigeria avec 9 médailles d’Or.

Des médaillés Nigerians qui seront bien traités. En effet, la fédération du pays hôte a pris la décision de fortement récompenser les médaillés avec 3000 dollars pour chaque Or, 2000 Dollars pour chaque Argent et 1000 dollars pour chaque Bronze.

Le Kenya qui,  à une journée de la fin de ses championnats était 3e, a survolé le 4×400, le lancer du javelot et le 5000 mètres pour enfin s’imposer au tableau avec 11 Or, 3 Argent et 1 Bronze.  Ainsi suivent avec le même nombre d’Or, l’Afrique du Sud et le Nigeria.

Au pied du podium arrive le Maroc avec 7 médailles dont 2 Or, 1 Argent et 4 Bronze , là où le Bostawana est 5e avec  3 médailles ( 2 0r et 1 Argent).

Le Sénégal sans gros espoirs, est encore rentré bredouille de cette compétition. Ce qui confirme la situation de crise profonde que traverse la discipline.