L’Open press du lutteur Eumeu Séne qui se tenait ce mardi à Pikine dans son fief, n’a pas abouti. Une grosse désorganisation sous fond d’insécurité en a été la cause.

Un monde fou, une foule de supporters et d’affidés incontrôlés où, telle dans une armée mexicaine, chacun se prend pour le lieutenant attitré aux ordres.

Il ne fallait pas plus,  pour que l’Open Press tant attendu du lutteur Eumeu Séne, ne tourne à la folie.

Le leader de Tay Shinger qui lui même, ne sentait plus en sécurité a été obligé de battre en retraite. Après avoir été assailli de toute part par des milliers de supporters qui avaient fini d’envahir le terrain en question.

Ni déclaration, encore moins du temps pour donner un aperçu de sa forme actuelle, l’adversaire de Bombardier  ( qui tient son Open Press ce mercredi à Mbour), attendra dimanche prochain au stade Senghor pour se dévoiler.