Loin d’être une confrontation simple entre deux ténors au  passé glorieux dans l’arène, le combat entre Bombardier et  Eumeu Séne du 28 juillet prochain, pourrait être  un tournant dans l’histoire de la lutte sénégalaise.

Combat royal. Combat du siècle.  Choc de l’année…  aucun qualificatif ne peut être de trop pour parler de la confrontation très attendue entre l’actuel roi des arènes Serigne Ousmane Dia alias Bombardier à Mamadou Séne  alias Tay Shinger.

Dans ce combat, c’est  justement le titre de roi des arènes qui est en jeu.  Avec  d’autres enjeux en place.  Le porte étendard de Mbour veut coute que coute garder son titre de roi des arènes  gagné le 8 juin 2014  devant Balla Gaye II qui l’avait chipé à Yekini en 2012.

Là où pour le « fou » de Pikine Tay Shinger, l’objectif est clair. il s’agit de couronner une carrière faite de plus de 14 ans, par un titre de roi des arènes. Un titre que Pikine n’a plus remporté depuis le règne de Tyson justement abrégé par Bombardier en 2002.

Ce qui promet un combat très chargé.  Un combat aux allures de choc entre deux rocs.  Entre deux lutteurs qui dressent dans l’arène un palmarès plus qu’élogieux.

Bombardier  qui à deux ans de la retraite ambitionne «  d’emporter  » sa couronne  avec lui, affiche 25 combats pour 18 victoires et 7 défaites. Là où Eumeu Séne, trône à 17 combats pour 10 victoires, 4 défaites et 2 nuls.

Sauf qu’encore,  roi des arènes à deux reprises durant sa carrière,  Bombardier part favori dans ce combat.  Et  dans une excellente forme, après avoir dominé il y a quelques semaines en “Free Fight” Rocky Balboa en quelques secondes, Bombardier est en place.

Mais très expérimenté et ayant  croisé et battu ces dernières années  des lutteurs comme Balla Gaye II  à deux reprises), Gris Bordeaux ( )… Eumeu Séne sera un adversaire très coriace.