La France vainqueur de la Belgique ( 1 à 0) lors de la première demi finale jouée à Saint Petersburg  mardi, connait son adversaire en finale du mondial 2018.

Il s’agit  de la Croatie qui dans une rencontre folle et aprés avoir été menés, ont renversé le score pour s’imposer sur un score de 2 à 1 devant l’Angleterre. Signant leur première finale de coupe du monde . Une performance méritée.

En effet, la  rencontre  a été RANCâprement disputée par deux équipes qui , sont restées sur la constante qui les a menée depuis le début de la compétition à cette avant dernière étape du tournoi.

Mais trés vite entrés dans le match,les Anglais réussissent le coup parfait, avec un but  destabilisateur à l’encontre des Croates dés la 5e minute de jeu.

Sur un coup franc bien botté à l’entrée de la surface des Craote Kevin Trippier loge la balle dans la lucarne gauche de Subasic. 1 à 0.

Un but qui n’a pas fait se relâcher les Anglais qui,  ont continué à assaillir le camp Croate mais sans jamais réussir à marquer ce 2e but qui les auraient mis à l’abri.

Parce que revenus dans le match, la Croatie et son milieu ont pu se ressaisir pour revenir au score à la 68e par Perisic qui sur un centre de  Vrsaliko a placé son pied droit de plein fouet.

A 1 à 1, cette demi finale était complétement relancée. Tout peut arriver car les Croates son déchainés et profitent, de leur temps fort.

La preuve à la 71e Perisic rate encore la balle du 2e but parfait avec un tir qui atterrit sur le poteau avant d’échouer entre les mains de Pickford le gardien anglais.

L’Angleterre pourrait regretter toutes ses bonnes occasions ratées en première période. Car, bien en place au retour des vestiaires les Croates se montrent de plus en plus dangereux. Ils contrôlent le match.

L’Angleterre inexistante en seconde période et son coach Gareth Southgate misent,  sur la fraicheur avec l’entrée  de Rashford à la place de Sterling. On joue le dernier quart d’heure dans le temps réglementaire.

Les Croates après déjà deux prolongations disputées en huitièmes et quarts de finale, vont -ils vers le 3e d’affilée? Tiendront -ils physiquement?  En tous les cas, ils contrôlent avec clarté, cette deuxième mi temps

Mais ce qui aura été noté dans cette demi finale, c’est l’absence presque totale,  de Harry Kane actuel meilleur buteur du mondial avec 6 buts, mais qui dans cette rencontre est resté trés transparent.

Trois minutes de temps additionnels. Coup franc pour l’Angleterre depuis la droite. Cela ne donne rien.  On file droit vers les prolongations. Trente minutes supplémentaires entre Croates et Anglais.

Le suspense continue. La France attendra encore pour connaitre son adversaire en finale. C’est la reprise. Ashley Young sort remplacé par Danny Rose côté anglais. La Croatie enchaine sa 3e prolongation d’affilée.  Strinic qui souffre des adducteurs céde sa place à Pivaric. On joue la 93e.

Les Anglais font entrer le milieu de Tottenham Dier à la place de Jonathan Henderson. L’Angleterre reprend le jeu à son compte.  Les Croates résistent et Pickford évite le chaos aux “Trois Lions” anglais qui ont failli prendre un 2e but à la 105e.  Toujours 0 à 0.

La deuxième  période des  prolongations s’annonce cruciale. Les deux équipes qui ne sont jamais croisées à ce stade de la compétition, se  tiennent. Les jambes semblent lourdes.

Mais les Croates , ces diables de Croates  réussissent à inscrire ce 2e but par l’intermédiaire de Mandzukic. on joue la 109e minute de jeu. La Croatie a 10 minutes pour disputer sa  première finale de coupe du monde.

Les Anglais le savent. Ils haussent le jeu. Mais, la défense Croate tient bon. Le buteur Mandzukic sort à la 115e. On blinde la défense. On gére.

Le retournement de situation était prévisible. Les Anglais ont laissé le jeu depuis la seconde période du temps réglementaire aux Croates.

Plus que 5 minutes pour la délivrance pour les Croates ou l’espoir pour l’Angleterre.

Coup de sifflet finale de l’arbitre Turc de la rencontre Ceynut Cakir. La Croatie est en finale de la coupe du monde 2018. Les supporters anglais  ne comprennent pas. Ils ne peuvent pas quitter leurs siéges du stade Loujniki.

Les Croates jubilent. Ils sont aux anges. Dimanche un autre jour contre la France. En attendant, on savoure cette performance longtemps attendu.