L’attraction de la demi-finale France-Belgique de ce mardi se trouve sur le banc des Diables Rouges pas sur la pelouse selon les médias français qui mettent en avant le meilleur buteur français de l’histoire, Thierry Henry, adjoint du sélectionneur belge.

Oui, 20 ans après son sacre avec les Bleus, Henry le Parisien devenu ‘’Belge’’ a volé la vedette en cette demi-finale constellée pourtant de stars des deux côtés.

Exit les Mbappé, Griezmann et autres Kanté, les médias français préfèrent non pas Hazard, De Bryune et Lukaku ou même Roberto Martinez, ils mettent avant leur ancien attaquant.

Et pourtant Titi le Parisien n’est que l’un des adjoints de Martinez sur le banc des Diables Rouges qui ont gagné au change bien avant le coup d’envoi.

Alors qu’on aurait pu parler des grands noms de la sélection belge et de chercher les moyens de les contrer, les médias français se focalisent sur le duel lointain entre DD et TH14.

En attendant qu’il soit le responsable technique d’une sélection, Thierry Henry qui a connu des jours difficiles après sa faute de main contre l’Irlande pour les qualifications à la coupe du monde, a eu le coup de projecteurs souhaité.

On ne parle plus que de lui, plus que la plupart des champions du monde 1998 alors qu’il est tout juste en apprentissage.

En attendant le résultat du match Belgique-France de mardi, le natif de la région parisienne âgé de 40 ans, a eu les coups de projecteurs souhaité pour débuter sa seconde carrière d’entraîneur.

En France où à l’Etranger, il ne manquerait pas d’employeurs avec la belle publicité reçue de la part des dirigeants et joueurs français mais aussi et surtout de la part des attaquants belges qui ne jurent que par lui.