Parmi les plus inattendues et les plus indécises des huitièmes de finale de la coupe du monde 2018, Suéde contre Suisse de ce mardi à Saint Petersbourg a confirmé les attentes, même si au finish la Suéde a décroché le 7e ticket des quarts ;

Après une attente de prés de 24 ans pour se hisser en quarts de finale d’une coupe du monde ( la dernière fois c’était en 1994 aux Etats Unis), la Suéde a tué le chat noir qui le hantait en venant à bout de la Suisse sur un score de 1 à 0.

Le seul but de la partie a été inscrit à la 66e par Emil Forsberg qui sur un tir dans son camp par le défenseur Suisse Manuel Akanji.

Après ce fut un bloc défensif très dense, une solidité sans pareille pour gérer cette importante avance qui a confirmé la valeur de ce collectif qui a empêché aux Pays Bas de participer à ce mondial, dominé l’Italie en barrages et battu l’Allemagne en phase de poule….

Dominés avec seulement 36% de possession, le gardien Haris Seferivic ont gagné leur pari de se hisser en quarts en attendant de connaitre leur prochain adversaire entre la Colombie et l’Angleterre.