TENNIS ( yahoosport) – Rafael Nadal n’a laissé aucune chance à Dominic Thiem en finale pour remporter son onzième titre à Roland-Garros (6-4, 6-3, 6-2). C’est le 17ème Grand Chelem de l’Espagnol

Implacable. Comme toujours en finale de Roland-Garros, Rafael Nadal a été sans pitié pour son adversaire. Si la durée du match (2h42) peut faire croire à un match accroché, le score ne laisse pas de place au doute. 6-4, 6-3, 6-2. L’Espagnol a réalisé le break très rapidement dans chaque set comme pour montrer à Thiem qu’il n’avait pas l’intention de le laisser espérer dans ce match. Si l’Autrichien est parvenu à recoller immédiatement dans le premier set, il a craqué au moment où il servait pour ne pas perdre cette manche initiale. Un jeu blanc plus tard, Nadal avait déjà pris l’ascendant. On jouait alors depuis 1h. Apparu tendu et auteur de fautes inhabituelles, le numéro un mondial n’est jamais meilleur que lorsqu’il est devant au score.

Le film du match

Alors Rafael Nadal a appuyé sur l’accélérateur, à l’image de son match contre Del Potro en demi-finale. Thiem a mieux résisté que l’Argentin et a retardé l’échéance en sauvant 12 balles de break sur les 17 obtenues par Nadal. À force de plier, l’Autrichien a fini par rompre. Mais sur terre battue face à Nadal, c’est presque inéluctable. Si Dominic Thiem est le seul joueur à avoir battu l’Espagnol sur sa surface fétiche depuis deux ans, il ne l’a fait que dans des matches en deux sets gagnants. À Roland-Garros, par deux fois, il ne lui a pas pris un set. 6-3, 6-4, 6-0 en demi-finale en 2017 et donc 6-4, 6-3, 6-2 aujourd’hui. La crampe au doigt de Nadal en milieu de troisième set n’a rien changé. Il n’y avait pas moyen de l’empêcher de remporter son onzième Roland-Garros. Porte d’Auteuil, Rafael Nadal repousse chaque année les limites de l’impossible.